Le site pour naviguer... selon mes envies
Selection
(0)

Découvrir

 

Les conseils sécurité de la FFVoile

 

Protégez vous du soleil

3 heures en mer ou à proximité garantissent une exposition maximale aux rayons du soleil. Parfait pour le bronzage mais aussi pour les insolations et les coups de soleil...

En mer, le soleil fait des ravages. Avec la réverbération, il n'est pas envisageable de s'embarquer sans une bonne protection. Le plus efficace est de limiter son exposition en portant au minimum un t-shirt à manches longues, un short et une casquette. Mais ne vous y trompez pas, même si le temps est nuageux, cela ne suffira pas. Prévoyez en sus :

  • De la crème solaire IP 50 minimum. Préférez là bien épaisse pour le visage afin qu'elle ne coule pas dans les yeux (ça pique terriblement) lorsque l'on transpire.
  • Une paire de lunette de soleil pour vous protéger les yeux (Cat 3 mini).
  • De l'eau pour vous réhydrater.
  • Une casquette que vous penserez à mouiller régulièrement pour refroidir votre tête.

Jeunes Stage 100% Voile

Casquette,lunettes, combinaison, gants, crème solaire... Penser à tout c'est profiter du stage à 100% !

 

Evitez de vous couper les pieds

La mer ça creuse. Avec le sel, la cicatrisation des petits bobos est longue. Une règle d'or : mieux vaut prévenir que guérir.

On n'y pense rarement mais le pont des bateaux est rempli de petits objets tranchants (vide vite, taquets, rail d'écoute, cadènes...). Aussi, pour se protéger les pieds, il est conseillé de ne jamais naviguer pieds nus.

En dériveur ou catamaran, équipez vous de chaussons isothermes ou de vieilles baskets. Evitez à tous prix les bottes qui vous empêcheraient de nager si vous tombez à l'eau.

En habitable, s'il fait froid ou si vous risquez d'être mouillé, équipez vous de bottes. Par beau temps, une paire de baskets fera l'affaire mais attention aux semelles qui risquent de marquer le pont des bateaux.

En planche à voile, il y a moins de risque, sauf pour la planche à dérive où les plus douillets peuvent s'équiper de chaussons isothermes.

 

Respectez les règles

Un marin averti en vaut deux : à terre comme en mer, il existe des règles de circulation et de conduite.

Pour ne pas vous mettre en danger ni ceux qui vous entourent, soyez attentifs aux conseils de votre moniteur sur la règlementation et les bonnes pratiques. Cela pourra vous éviter de vous mettre en danger notamment lors de la mise à l'eau, de votre retour à terre, d'un dessalage, ou du remorquage...

Mais comme vous ne serez pas seul en mer, cela vous évitera aussi de mettre en danger les autres utilisateurs de l'espace nautique (baigneurs, plaisanciers, stagiaires...).

 

Laissez vos bijoux chez vous et attachez vos cheveux

Sur un bateau, bijoux et cheveux au vent sont à proscrire.

A titre d'exemple, sachez que le "ring finger" est l'object de toutes les attentions du marin. Nombre d'entre eux ont fait une entaille dans leur alliance de manière à ce qu'en cas d'accroche, leur annulaire reste à poste.

Lors de votre stage, ne prenez pas ce risque, laissez tous vos bijoux chez vous. Vous éviterez ainsi de tenter vos écoutes de vous arracher le lobe de l'oreille, de faire passer votre pendentif dans les poulies, ou vos haubans d'envoyer votre montre prendre un bain de mer.

Pour ceux ou celles qui ont les cheveux longs attachez les, cela évitera qu'ils ne suivent le chemin de vos écoutes au travers des poulies...

 


 

Les conseils bien être de la FFVoile

Se couvrir avant d'avoir froid

Coupe vent et vêtements de rechange sont les bienvenus.

Dans les écoles de voile, il vous sera fourni à minima, un gilet de sauvetage et un harnais (planche ou trapèze selon les besoins).

Pour aller sur l'eau, renseignez vous auprès du club où vous avez réservé le stage pour savoir s'il est prévu de vous fournir des combinaisons isothermes ou un ciré (dans le cas d'un stage habitable).

Si ce n'est pas le cas, demandez ce qu'il est bon d'emporter car même si vous faites un stage sur la côte d'azur, il peut vite faire frais en mer.

De même, munissez vous de vêtements de rechange pour vous réchauffer après une bonne séance de navigation.

 

Boire avant d'avoir soif

Emportez avec vous une petite bouteille d'eau.

Une fois en mer, on oublie vite que le soleil tape fort et que son action est accentuée par la réverbération. Boire régulièrement vous permettra d'éviter plus facilement l'insolation et le mal de tête à votre retour à la maison.

 

Préférez le short / t-shirt au bikini

C'est bien de prendre des couleurs mais pas trop...

Sur un bateau, les cuisses, le torse et le dos sont beaucoup plus exposés que le reste du corps.

  • Au rappel, les cuisses sont à même la coque et face au soleil.
  • Le torse, au contact du gilet et de la ceinture de trapèze.
  • Les épaules et le dos, exposé à 100% aux rayons du soleil et à la réverbération.

Aussi, pour se préserver, il est préférable de se couvrir à minima d'un short et d'un t-shirt.

 

Evitez les ampoules

Lors d'un stage intensif, au contact des écoutes si les mains ne sont pas habituées, on risque de se faire des ampoules.

Impossible de s'en défaire lorsque l'on navigue tous les jours alors si vos mains sont fragiles, soyez prévoyant et mettez dans votre sac une paire de gants que vous pourrez utiliser si les conditions se musclent.

 

Choississez bien votre crème

La crème qui coule, ça pique...

Préférez de la crème solaire épaisse pour le visage pour éviter qu'lle ne coule dans les yeux lorsque le front commence à transpirer.

 

Après l'effort le réconfort

La mer, ça creuse aussi les estomacs.

Pour les plus jeunes et les gourmands n'hésitez pas à prévoir un petit goûter pour votre retour à terre. Mais attention au chocolat, en cas de forte chaleur ou d'exposition au soleil, vous risquez d'être déçu lors de l'ouverture de l'emballage.

 


 

Les astuces de la FFVoile

Equipez vous d'une casquette multi-temps

Par beau temps ou sous la pluie cela améliore votre champ de vision et vous protège du soleil.

C'est connu de tous, la casquette protège des rayons descendants du soleil. Cela permet de limiter l'impact des ultra-violets sur la peau et préserve le capital soleil. Pour les vacances, vous en aurez besoin. Mais ce n'est pas tout, sur un bateau, tenir son cap c'est regarder droit devant et par moment il est nécessaire d'avancer face au soleil. La visière facilite la vie des barreurs dans ces moments inconfortables.

Mais même lorsqu'il pleut, la casquette améliore la vue du marin. Car la visière empêche les gouttes d'eau de tomber dans les yeux et lorsque l'on est lancé à pleine vitesse, on est heureux de pouvoir continuer à maintenir son cap en regardant droit devant.

 

Arrivez avant le début du stage

Si je suis en retard, je me mets en difficulté et je perturbe la séance.

Pour le respect du groupe et du moniteur, faites votre possible pour être opérationnel dès le début de votre cours. En arrivant 15 mn en avance, vous aurez le temps de prendre la mesure des conditions météorologiques du jour et de vous familiariser avec la base de voile.

C'est un plus indéniable pour bien profiter de son stage.

 

Prenez la météo

Vous saurez mieux à quoi vous attendre pour votre sortie en mer.

Pour cela, rien de plus simple, rendez vous par exemple sur www.meteo.fr ; le site de météo France qui édite chaque jour le bulletin du rivage et des plages.

 

Balade à la voile

Je vérifie la météo et prévois mon équipement en fonction du temps.

 

Attachez vos effets

Partir équipé, c'est bien. Rentrer avec tout ses effets, c'est mieux.

Attention à ce que vous emmenez sur votre bateau car il est souvent bien difficile de retrouver ce qui est tombé au fond de l'eau. Pour cela, prévoyez d'attacher tous vos effets (lunettes - casquette - clés...) et n'emmenez pas votre téléphone portable sur l'eau. Ils ne sont pas conçu pour résister à l'eau de mer !

 

Saisie Conseils
Titre Chapeau Contenu Type Video_Titre Video_URL Photo1_Titre Photo1_URL Photo2_Titre Photo4_Titre Photo2_URL PJ_URL PJ_Titre Lien_Titre Lien_URL Photo4_URL Photo3_Titre Photo5_Titre Photo3_URL Photo5_URL Photo6_Titre Photo6_URL
9 Protégez vous du soleil 3 heures en mer ou à proximité garantissent une exposition maximale aux rayons du soleil. Parfait pour le bronzage mais aussi pour les insolations et les coups de soleil… En mer, le soleil fait des ravages. Avec la réverbération, il n'est pas envisageable de s'embarquer sans une bonne protection. Le plus efficace est de limiter son exposition en portant au minimum un t-shirt à manche longue, un short et une casquette. Mais ne vous y trompez pas, même si le temps est nuageux, cela ne suffira pas. Prévoyez en sus :
- De la crème solaire IP 50 minimum. Préférez là bien épaisse pour le visage afin qu'elle ne coule pas dans les yeux (ça pique terriblement) lorsque l'on transpire.
- Une paire de lunette de soleil pour vous protéger les yeux (Cat 3 mini).
- De l'eau pour vous réhydrater.
- Une casquette que vous penserez à mouillez régulièrement pour refroidir votre tête.
Sécurité

















10 Evitez de se couper les pieds La mer ça creuse. Avec le sel, la cicatrisation des petits bobos est longue. Une règle d'or : mieux vaut prévenir que guérir. On n'y pense rarement mais le pont des bateaux est rempli de petits objets tranchant (vide vite, taquets, rail d'écoute, cadènes…). Aussi, pour se protéger les pieds, il est conseillé de ne jamais naviguer pieds nus.
En dériveur ou catamaran, équipez vous de chaussons isotherme ou de vieilles baskets. Evitez à tous pris les bottes qui vous empêcheraient de nager si vous tombez à l'eau.
En habitable, s'il fait froid ou si vous risquez d'être mouillé, équipez vous de bottes. Par beau temps, une paire de baskets fera l'affaire mais attention aux semelles qui risquent de marquer le pont des bateaux.
En planche à voile, il y a moins de risque, sauf pour la planche à dérive ou les plus douillets peuvent s'équiper de chaussons isothermes.
Sécurité

















13 Respectez les règles. Un marin averti en vaut deux : A terre comme en mer, il existe des règles de circulation et de conduite. Pour ne pas vous mettre en danger ni ceux qui vous nuturent, soyez attentifs aux conseils de votre moniteur sur la règlementation et les bonnes pratiques. Cela pourra vous éviter de vous mettre en danger notamment lors de la mise à l'eau, votre retour à terre, lors d'un dessalage, du remorquage…
Mais comme vous ne serez pas seul en mer, cela vous évitera aussi de mettre en danger les autres utilisateurs de l'espace nautique (baigneurs, plaisanciers, stagiaires…).
Sécurité

















14 Laissez vos bijoux chez vous et attachez vos cheveux. Ne vous faîtes pas embarquer sans consentement : Sur un bateau, bijoux et cheveux au vent sont à proscrire. A titre d'exemple, sachez que le "ring finger" est l'object de toutes les attentions du marin. Nombre d'entre eux ont fait une entaille dans leur alliance de manière à ce qu'en cas d'accroche, leur annulaire reste à poste.
Lors de votre stage, ne prenez pas ce risque, laissez tous vos bijoux chez vous. Vous éviterez ainsi de tenter vos écoutes de vous arracher le lobe de l'oreille, de faire passer votre pendantif dans les poulies, ou vos haubans d'envoyer votre montre prendre un bain de mer.
Pour ceux ou celles qui ont les cheveux longs attachez les cela évitera qu'ils ne suivent le chemin de vos écoutes au travers des poulies…
Sécurité

















17 Se couvrir avant d'avoir froid Coupe vent et vêtement de rechange sont les bienvenus Dans les écoles de voile, il vous sera fourni à minima, un gilet de sauvetage et un harnais (planche ou trapèze selon les besoins).
Pour aller sur l'eau, renseignez vous auprès du club ou vous avez réservé le stage pour savoir s'il est prévu de vous fournir des combinaisons isothermes ou un ciré (dans le cas d'un stage habitable).
Si ce n'est pas le cas, demandez ce qu'il est bon d'emporter car même si vous faites un stage sur la côte d'azur, il peut vite faire frais en mer.
De même, munissez vous de vêtements de rechange pour vous réchauffer après une bonne séance de navigation.
Bien Être

















18 Boire avant d'avoir soif Emportez avec vous une petite bouteille d'eau Une fois en mer, on oublie vite que le soleil tape fort et que son action est accentuée par la réverbération. Boire régulièrement vous permettra d'éviter plus facilement l'insolation et le mal de tête à votre retour à la maison. Bien Être

















20 Préférez le short / t-shirt au bikini C'est bien de prendre des couleurs mais pas trop… Sur un bateau, les cuisses, le torse et le dos sont beaucoup plus exposés que le reste du corps.
- Au rappel, les cuisses sont à même la coque et face au soleil.
- Le torse, au contact du gilet et de la ceinture de trapèze.
- Les épaules et le dos, exposé à 100% aux rayons du soleil et à la réverbération.
Aussi, pour se préserver, il est préférable de se couvrir à minima d'un short et d'un t-shirt.
Bien Être

















21 Eviter les ampoules Lors d'un stage intensif, au contact des écoutes si les mains ne sont pas habitués, on risque de se faire des ampoules. Impossible de s'en défaire lorsque l'on navigue tous les jours alors si vos mains sont fragiles soyez prévoyant et mettez dans votre sac une paire de gants que vous pourrez utiliser si les conditions se muscles. Bien Être

















25 Choississez bien votre crème La crème qui coule, ça pique… Préférez de la crème solaire épaisse pour le visage pour éviter qu'lle ne coule dans les yeux lorsque le front commence à transpirer. Bien Être

















27 Equipez vous d'une casquette multi-temps Par beau temps ou sous la pluie cela améliore votre champ de vision et vous protège du soleil. C'est connu de tous, la casquette protège des rayons descendant du soleil. Cela permet de limiter l'impact des ultra-violets sur la peau et préserve le capital soleil. Pour les vacances, vous en aurez besoin. Mais ce n'est pas tout, sur un bateau, tenir son cap c'est regarder droit devant et par moment il est nécessaire d'avancer face au soleil. La visière facilite la vie des barreurs dans ces moments inconfortables.
Mais même lorsqu'il pleut, la casquette améliore la vue du marin. Car la visière empêche les gouttes d'eau de tomber dans les yeux et lorsque l'on est lancé à pleine vitesse, on est heureux de pouvoir continuer à maintenir son cap en regardant droit devant.
Astuce

















28 Arrivez avant le début du stage Si je suis en retard, je me mets en difficulté et je perturbe la séance. Pour le respect du groupe et du moniteur, faîte votre possible pour être opérationnel dès le début de votre cours. En arrivant 15 mn en avance, vous aurez le temps de prendre la mesure des conditions météorologiques du jour et de vous familiariser avec la base de voile.
C'est un plus indéniable pour bien profiter de son stage.
Astuce

















29 Prenez la météo Vous saurez mieux à quoi vous attendre pour votre sortie en mer. Pour cela, rien de plus simple, rendez vous par exemple sur www.meteo.fr ; le site de météo France qui édite chaque jour le bulletin du rivage et des plages. Astuce

















30 Après l'effort le réconfort La mer, ça creuse aussi les estomacs. Pour les plus jeunes et les gourmands n'hésitez pas à prévoir un petit gouté pour votre retour à terre. Mais attention au chocolat, en cas de forte chaleur ou d'exposition au soleil, vous risquez d'être déçu lors de l'ouverture de l'emballage. Bien Être

















31 Attachez vos effets Partir équipé, c'est bien. Rentrer avec tout ses effets, c'est mieux. Attention à ce que vous emmenez sur votre bateau car il est souvent bien difficile de retrouver ce qui est tombé au fond de l'eau. Pour cela, prévoyez d'attacher tout vos effets (lunette - casquette - clés…) et n'emmenez pas votre téléphone portable sur l'eau. Ils ne sont pas conçu pour résister à l'eau de mer ! Astuce